Introduction à la recherche sur Internet

À la suite d'un film, d'une lecture ou d'une conversation intéressante, il m'arrive de vouloir mieux situer telle expression, tel artiste, tel pays. Si je désire obtenir une traduction simultanée ou une pièce de musique, alors aussi j'apprécie particulièrement cette vaste encyclopédie qu'est Internet. Voici comment les "Outils de recherche proposés par le Bureau d'aide documentaire" peuvent mettre tout ce savoir au bout de vos doigts.

Table des matières

Introduction

Choisir, utiliser le bon outil de recherche

Trouver

 

Où trouver des outils de recherche ?

 

Introduction
Trouver ce que l'on recherche!

Il existe tellement de ressources sur la Toile planétaire (le Web) qu'une vie humaine ne suffirait pas en faire le tour. Heureusement, d'excellents moteurs de recherche peuvent nous conduire rapidement à ce qui répond le mieux à nos besoins.

Vous voulez vous informer, vous renseigner, apprendre, vous cultiver, vous divertir, planifier un voyage ? Voilà l'endroit rêvé : quelques clics, quelques mots à taper pour indiquer le sujet de recherche et voilà qu'une multitude de renseignements défilent à votre écran pour votre plus grand plaisir. Vous pouvez trouver de l'information sur à peu prêt tout d'un peu partout à travers le monde : sur les sciences, sur les universités du monde entier (programmes d'études, etc.), sur les bandes dessinées, sur les sciences occultes, sur l'économie, sur Star Trek, sur les arts, sur le gouvernement du Québec, sur les sports, sur la musique, sur l'histoire, sur le droit, sur les hôtels en France, sur la météo, etc. (et, oui, même sur les murs sexuelles des mouches bleues d'Afrique du Sud). Pour qui sait interpréter1 ce qu’il y trouve, Internet représente la plus riche encyclopédie2 qu’on ait jamais connue à ce jour.

Devant tant d’information, que faire si vous ne connaissez aucune adresse pour un sujet qui vous intéresse ? Cherchez et vous trouverez ! Plusieurs outils de recherche sont à votre disposition et cela ne vous demandera souvent rien d’autre que de taper un mot ou deux et de faire quelques clics de souris. Vous voulez découvrir ce qu’on dit de " Robert Charlebois " sur le Web ?

Vous vous rendez sur l’un ou l’autre des outils de recherche dont nous parlerons tout à l’heure ; vous identifiez le cadre qui est réservé pour inscrire le sujet de votre recherche et, vous y inscrivez les mots "Robert Charlebois", puis vous cliquez sur le mot "chercher" et vous obtenez comme résultat une liste de réponses. Les résultats que vous aurez ainsi obtenu ne sont rien d’autre qu’une nouvelle page Web3 vous permettant d’accéder à des sites traitant (espérons-le) du sujet qui vous intéresse. Dans cette page, il ne vous restera plus qu’à cliquer sur l'intitulé qui semble le mieux correspondre à ce que vous cherchez.

Le présent document présente diverses pistes d'utilisation des outils de recherche disponibles sur la Toile et fait ressortir les secrets (ou trucs) les plus puissants. Les "Outils de recherche proposés par le Bureau d'aide documentaire", site conçu pour accompagner vos recherches, en sont le compément naturel.

 

Choisir, utiliser le bon outil de recherche.

Vous aurez sans doute constaté que certains de vos amis ne jurent que par tel outil de recherche. D’autres, au contraire, seront fort surpris de voir que vous ne connaissez pas tel autre outil de recherche. Ne vous laissez pas intimider par ces prétendues connaissances car, en fait, lorsqu’il s’agit de chercher sur le grand Internet, les outils de recherche connus se valent passablement les uns les autres. En général, dans un premier temps, ils vous conduisent un peu tous à la même information. Quelques essais suffiront à vous permettre d’identifier (et d’apprendre à utiliser) ceux qui correspondent le mieux à la plupart de vos besoins.

 

Les recherches sur le grand Internet

Pour chercher sur le Web (sur le grand Internet), il existe deux types d'approches : Vous pouvez chercher 1- par mots-clés (Certains disent " chercher par interrogation ") ou 2- par catégories (c'est-à-dire en consultant des catégories comme sur les rayons d'une bibliothèque; certains diront " chercher par navigation "). Pour une recherche par mots-clés, vous procéderez grosso modo comme suit : vous écrivez un mot-clé dans une case prévue à cet effet et vous commandez les résultats correspondants. Pour une recherche par catégories, vous choisissez, parmi les catégories qui vous sont proposées celles que vous désirez explorer. Rendus là vous précisez votre exploration en descendant graduellement d'une catégorie à une sous-catégorie à une sous-sous-sous-catégorie.

 

Les recherches dans des répertoires spécialisées

Il s’agira ici, par exemple, de généalogies, d’annonces classées, de cartes géographiques, de données financières, d’informations bibliographiques ou même carrément d’encyclopédies ou de dictionnaires qui sont disponibles en ligne sur Internet... Vous ne connaissez pas les sites offrant des banques de données pour des ressources dans tel ou tel domaine? Pas de panique ! Les outils de recherche sur le grand Internet vous y conduiront. Une fois rendus là vous aurez en général le choix de procéder en effectuant soit une recherche par mots-clés soit une recherche par catégories.

 

Trouver

En cherchant par mots-clés4

Il est généralement possible de percevoir dès les premières 30 secondes si notre recherche est bien enclenchée ou non.

 

a) Recherche avec Google

L'outil de recherche Google présente toujours en premier lieu les résultats de recherche qui tiennent compte de la disposition des mots (et des ensembles de mots) tels que vous les avez utilisés pour lancer votre recherche.

Simone recherchait une illustration de ces décorations que l'on trouve dans les coins en hauts des balcons de maisons. Après avoir par une première recherche avec les mots "architecture" et "galerie" identifié que l'expression utilisée était " équerres décoratives " Google lui a fourni immédiatement des références comprenant des illustrations :

Google cherche aussi les documents de format Acrobat (documents dont l'extension est .pdf) ce qui fournit, sur certains sujets, nombre de documents qu'on ne trouverait pas avec un autre outil de recherche.

Il offre en regard de chaque résultat de recherche un hyperlien nommé " archivés en mémoire ". Tenant compte du nombre grandissant de pages qui changent d'adresse Internet, ce lien est souvent très utile.

Autre fonction très utile : Google fait ressortir en caractères gras, dans chaque référence trouvée, les mots-clés que vous lui avez fourni pour lancer votre recherche.

 

b) Recherche simple sur AltaVista

Vous voulez accéder au site officiel du musée du Louvre pour en effectuer une visite virtuelle ? Inscrivez simplement le mot Louvre dans la case de recherche de Alta Vista et cliquez sur le bouton " Recherche ". Vous obtiendrez le résultat suivant où la première référence correspond précisément à ce que vous :

Bien évidemment, ce serait trop beau si c'était toujours aussi facile que cela. En fait, si le mot-clé que vous avez utilisé semble vous conduire à une impasse, tâchez d'en trouver un autre. Par exemple, un mot français comportant un caractère accentué peut souvent vous occasionner d'heureuses surprises. ;-)

Voici une autre recherche effectuée dans Alta Vista :

Pierrette désirait connaître où trouver, à Sherbrooke, des boutiques de livres usagés. Elle y est arrivé en inscrivant " +"livres usagés" +Sherbrooke -Montréal " :

Dans cet exemple, vous aurez remarqué que " "Livres usagés" " a été mis entre guillemets. En procédant ainsi vous dites à AltaVista de considérer " "Livres usagés" " comme si c’était, à toutes fins pratiques, un seul mot (un sorte de mot composé). En fait, on pouvait facilement présumer ici qu’écrire chaque mot séparément aurait causé beaucoup de bruit : le mot " usagés " aurait en effet recueilli une multitude de références à des objets usagés n’ayant rien à voir avec les livres.

Avant d’en arriver à l’expression de recherche utilisée dans le présent exemple, une première recherche avait été effectuée avec le mot composé " "Livres usagés" " et avec le mot " Sherbrooke ". Le mot " Sherbrooke " avait alors drainé un trop grand nombre de résultats autour de lui. Aussi Pierrette a-t-elle alors obligé AltaVista à préciser cette recherche de la façon suivante :

Pour que le moteur de recherche ne considère que les références comportant à la fois l’expression " "Livres usagés" " et le mot " Sherbrooke ", elle a ajouté le signe plus (+) immédiatement avant chacune de ces expressions de recherche.

Par la suite, étant donné que plusieurs résultats se référaient à la rue Sherbrooke de Montréal, elle a éliminé le mot " Montréal " en inscrivant ce mot et en le faisant précéder du signe moins (-)

Vous désirez apprendre comment codifier ainsi une recherche? Sur le site d’AltaVista, vous trouverez une excellente présentation sur la manière de procéder. En fait lorsque vous êtes en train de préparer une recherche vous pouvez toujours rejoindre cette page d’aide en cliquant simplement sur le mot " aide " situé à droite du cadre jaune réservé à la recherche.

Exercez-vous à codifier une recherche avec ces trois éléments : Guillemets (""), signe plus (+), signe moins (-). Essayez l’astérisque (utilisé comme joker afin d’obtenir plusieurs terminaisons pour un même mot) puis utilisez des majuscules (ce qui force AltaVista à considérer le mot exactement comme il est écrit, c’est-à-dire : avec une ou plusieurs majuscules). Familiarisez-vous avec les choix offerts à même la boîte de recherche jaune en choisissant, avant de lancer votre recherche, "le Web canadien" ou encore "tout le Web". De la même façon, choisissez : Actualités OU Gouvernement OU Agriculture OU Santé. Si le coeur vous en dit, allez voir ce qu’il y a sur votre sujet dans une autre langue à l’aide du menu déroulant qui est à droite du bouton Recherche. Remarquez, par la même occasion, qu’AltaVista vous offre toujours, à côté de chaque référence trouvée, la possibilité d’en obtenir une traduction.

Au dernier écran de la page d’aide, vous trouverez des fonctions de recherche très puissantes :

Essayez l’une ou l’autre des combinaisons suivantes : host: radio-canada.ca "Lucien Bouchard" OU host: pressecan.infinit.net "Jean Chrétien" OU host: www.branchez-vous.com macintosh et obtenez des résultats se limitant à ce qu'il y a sur chacun de ces sujets sur et seulement sur le site choisi.

 

c) Recherche avancée sur Alta Vista

L’option de recherche avancée que nous offre AltaVista par un clic sur l’onglet Recherche avancée s’adresse principalement à ceux qui désirent avoir recours à la logique booléenne (vous trouverez plus de détails, en anglais, sur ce sujet sur le site searchenginewatch). Vu les possibilités qu’offre la recherche simple (et tenant compte du fait que la plupart des outils de recherche appliquent le OU à toutes les recherches mais qu’ils présentent en premier les résultats les plus pertinents ce qui fait ressortir les références correspondant à l’opérateur ET) il est peu justifié de recourir à l’option de recherche avancée si on voulait uniquement profiter des fonctions de logique boléenne. C’est donc plutôt pour contrôler le tri des résultats ou pour effectuer une recherche tenant en compte des dates qu’on aura recours à la recherche avancée. Notons cependant que l’option Recherche avancée ne permet pas l’utilisation des techniques (vues ci-dessus) qui sont disponibles pour une recherche simple. Aussi, la recherche simple sera sans doute la méthode que vous utiliserez le plus souvent.

 

d) Les métamoteurs de recherche (outils utilisant d’autres outils)5

On peut aujourd’hui se procurer et installer sur son propre ordinateur des interrogateurs d’outils de recherche. Il s’agit là de logiciels dont la fonction est de faire travailler pour nous les grands outils de recherche d’Internet. Copernic (qui offre une version gratuite) et WebFerret (un gratuiciel) sont de tels logiciels.

Certains outils disponibles directement sur Internet6 nous offrent, comme les interrogateurs d’outils de recherche, un sous-produit des résultats trouvés par divers outils de recherche. Metacrawler est un classique de ce type de méta-outils.

Ces méta-outils offrent l'avantage de consulter pour nous (et beaucoup plus rapidement que nous ne pourrions le faire) plusieurs outils de recherche l'un à la suite de l'autre.

Toutefois, un méta-outil (de même qu’un interrogateur d’outils de recherche) ne saurait7 profiter pleinement des forces de chacun des outils qu’il consulte car il ne peut pas demander spécifiquement à chaque outils de recherche de préciser la recherche qu’il lui fait effectuer. Si vous choisissez d’utiliser une méta-outil de recherche soyez donc prêts à accepter de vivre avec le bruit inhérent à ce choix.

Néanmoins certains méta-outils arrivent à tirer partie des fonctions les plus utilisées par les divers outils de recherche en retenant en priorité les résultats fournis par les moteurs de recherche qui reconnaissent telle ou telle spécificité. Ainsi les résultats d'Alta Vista y seront prévilégiés si vous avez utilisé des guillemets

En ce sens, MetaCrawler propose des boutons permettant de préciser votre recherche et ces boutons correspondent d'assez près à la codification que nous avons pratiquée ci-dessus avec AltaVista. Voyons donc maintenant comment utiliser ces boutons tout en sachant que cet apprentissage pourra vous servir pour l'utilisation de plusieurs autres outils de recherche qui offrent ces mêmes boutons.

 

e) MetaCrawler : l’utilisation des boutons : Any, All, Phrase8

Le bouton " Any " effectue la recherche de pages qui comprennent l’un ou plusieurs des mots de votre recherche. Exercez-vous en sélectionnant ce bouton.

Le bouton " All " effectue la recherche de pages qui ont tous les mots de votre recherche quelque soit l’ordre dans lequel on les y trouve. Exercez-vous en sélectionnant ce bouton.

Le bouton " Phrase " effectue la recherche de pages qui ont les mots de votre recherches dans l’ordre exact où vous les avez inscrit pour lancer la recherche. Exercez-vous en sélectionnant ce bouton.

 

e)Quelques astuces pour vous mener vraiment là où vous le voulez

Supposons que vous rencontrez dans vos lectures un mot dont l'origine est trop récente pour le retrouver dans un dictionnaire classique. Par exemple, en lisant le journal hier j'ai rencontré l'expression : profilage racial.

Dans Google j'ai inscrit (entre guillemets) cette expression que je l'ai fait suivre du mot définition. Bingo! Le premier résultat de recherche me donduisait au site de la Commission ontarienne des droits de la personne lequel me donnait justement la définition recherchée.

Il est bien évident qu'on n'a pas toujours une telle chance. Toutefois il nous reste toujours alors un moyen détourné tel que : consulter Le grand dictionnaire terminologique de l'Office de la langue française http://www.granddictionnaire.com. Après vérification j'ai constaté que profilage racial n'y était pas mais, dans la catégorie psychologie, il y avait profilage et cela m'aurait suffit pour comprendre l'expression recherchée

 

En cherchant par catégories

Yahoo et La Toile du Québec sont deux sites qui ont été bâtis en fonction de la recherche par catégories. Certains les appelle recherche par navigation. On y trouve, classés par catégories, les sites qui se sont enregistrés auprès d’eux9.

Vous voulez acheter une automobile usagée et vous avez réalisé que le meilleur moyen d’en trouver une sur Internet serait sans doute d’identifier d’abord les sites d’annonces classées desservant votre région.

Accédez au site de la Toile du Québec (http://recherche.toile.qc.ca). En explorant la page d’entrée, vous constatez qu’une rubrique est spécifiquement consacrée aux " annonces classées " 10:

Vous cliquez sur la rubrique "annonces classées" (qui se trouve sous " Commerces et économie ") et, dans la page suivante, vous est offerte une sous-rubrique " Automobile ". À la page des annonces classées pour " Automobile " vous n’aurez plus qu’à choisir les sites qui vous conviennent le mieux et les consulter pour trouver la perle rare.

   

En cherchant à travers des ressources particulières

 

 

J’ai maintenant un ordinateur. Où puis-je trouver des outils de recherche ?

Si vous utilisez Netscape comme navigateur, vous trouverez dans la barre des Outils de navigation un bouton appelé " Recherche ". Ce bouton vous conduira aux outils de recherche recommandés par Netscape.

Où que vous soyez, le site d’Outils de recherche proposés par le Bureau d’aide documentaire vous donne un accès direct12 aux outils décrits ci-dessus. Pour découvrir d’autres outils de recherche choisissez, en bas du Sommaire situé à gauche, la rubrique "Autres sources"13.




 

1. Pour comprendre et interpréter correctement ce qu’on trouve il est essentiel de savoir déchiffrer l’adresse du site auquel on accède. Est-il nécessaire de rappeler que vous sauverez beaucoup de temps si vous vous donnez toujours la peine de déchiffrer sommairement l’adresse des sites qui se présentent à vous. Cliquer à trort et à travers sur la première référence venue n’est certes pas la meilleure méthode.

Une adresse URL est composée de deux parties : 

1) la première partie désigne l'ordinateur (ex. : www.rigoler.com/) ; cette partie de l’adresse se termine toujours par une abréviation qui peut vous être très utile pour identifier à qui ou à quel organisme vous avez à faire. Voici quelques abréviations adoptées  : .com = commercial ; .net = réseaux (networks) ; .org = organisations ; .au = Australie ; .fr = France ; .ca = Canada et par extension : .qc.ca = Québec, Canada ; .gc.ca = Gouvernement du Canada ; gouv.qc.ca = Gouvernement du Québec...

2) la deuxième partie de cette adresse (ce qui vient après la première barre oblique ; par exemple : Blagues1/metiers.shtml) désigne les répertoires et les fichiers constituant le site. Retour

 

2. Pour être satisfait de ses recherches sur Internet, il convient toutefois de garder présent à l’esprit que le Net est une encyclopédie vivante et toujours en mouvance. Une information (par exemple, un encart présentant les activités culturelles d’une bibliothèque) qui était hier sur telle page de tel site peut y avoir été changée aujourd’hui par une information tout à fait différente. Pour une information éphémère depuis longtemps disparue ou déplacée, il arrivera que des dizaines d’outils de recherche dont la tête chercheuse a trouvé cette information à tel endroit vous y renvoient encore quelques années plus tard. L’arrivée relativement récente de sites offrant sur Internet le contenu de journaux quotidiens constitue notamment une source de bruit déconcertante pour certaines recherches. Heureusement, certains sites, tel Google, offrent maintenant la possibilité de consulter le texte archivé de pages portées disparues. Retour

 

3. Une page Web contient des liens hypertextes. L'hypertexte permet d'accéder par un simple clic de la souris à une autre page Web ou à d'autres ressources d'Internet auxquelles le créateur de la page Web voulait que nous puissions accéder. Les mots qui apparaissent dans une couleur différente (et qui peuvent aussi apparaître soulignés) vous conduiront vers de nouvelles pages Web. Retour

 

4. http://www.nlc-bnc.ca/tools/fsearch.htm Retour

 

5. Recherche d'information dans Internet, effectuée généralement par mots-clés, que l'on soumet à un métamoteur, permettant de consulter simultanément plusieurs moteurs de recherche (OLF : http://www.olf.gouv.qc.ca/ressources/internet/fiches/8383239.htm) Retour

 

6. http://www.nlc-bnc.ca/tools/fsearch.htm#meta Retour

 

7. Étant donné que les divers outils de recherche consultés par un méta-outil interprètent nécessairement les codifications de recherche, chacun selon sa méthode spécifique, il faut s’attendre à ce que la plupart des méta-outils produisent des résultats plutôt aléatoires lorsqu’on tente d’y utiliser une codification de recherche. Retour

 

8. http://www.metacrawler.com/help/faq/features.html Retour

 

9. Aujourd’hui, la plupart des outils de recherches par mots-clés ajoutent à leur page principale un tel répertoire de sites qui se sont enregistrés auprès d’eux. Cela ne signifie pas pour autant que leur recherche par mots-clés ne couvre que les sites enregistrés dans leur répertoire. Retour

 

10. Chacun de sites de recherche par catégories offre aussi la possibilité d’effectuer des recherches par mots-clés de telle sorte qu’au départ, vous auriez pu tout aussi bien chercher sur la Toile du Québec les mots " annonces classées automobile " et vous auriez obtenu un résultat passablement équivalent. Retour

 

11. Est-il nécessaire de le mentionner : " vous pouvez toujours utiliser les grands outils de recherche pour identifier les outils spécialisés pouvant vous conduire aux ressources que vous voulez exploiter "  Retour

 

12. Inscrivez par exemple les mots " Outils de recherche " dans la première case de recherche qui vous est proposée, celle de "Google" et vous serez surpris des résultats. Retour

 

13. Si vous n’avez pas Netscape sur votre ordinateur, cette page vous conduira notamment aux outils de recherche recommandés par Netscape comme si vous disposiez de ce navigateur. Retour


Page créée en juillet 2000.      Dernière mise-à-jour le 25 septembre 2006


URL : http://www.aide-doc.qc.ca/internet/outils/index.html